5 habitudes à prendre afin d’éviter des situations hivernales fâcheuses!




1. Ne jamais sous-estimer le poids de la neige sur votre abri d’auto!


Votre abri d’auto n’est pas censé être un igloo. Lorsque vous voyez une accumulation de neige, prenez-le temps de sortir une perche à neige afin d’enlever le surplus. Vous éviterez ainsi de nombreux soucis tel que l’effondrement de celui-ci sur vos véhicules.



2. Nous ne sommes pas en Floride mais...!


Avec l’avènement des changements climatiques, le Québec fait face à de plus en plus de tempêtes de vents et micro-rafales. Beaucoup de gens ont tendance à mettre, par erreur, des blocs de béton afin de soutenir leur abris. Il faut éviter à tout prix cette solution et à l’inverse installer des ancrages en creusant des trous de 21 pouces de profondeur dans le sol. De cette façon, même un ouragan aura de la difficulté à déboulonner votre abri.



3. Si vous avez de la difficulté à passer, il se pourrait que vous ne soyez pas seul!


Il vous est déjà arrivé de rentrer du travail par une journée de verglas où vous constatez que vous avez plus d’une cinquantaine de pas à faire sur une couche de glace, et ce, tout en tenant à bout de main votre nourrisson?

À quoi bon courir le risque de se blesser lorsque une solution écologique se présente à nous? Depuis quelques années, il est possible d’utiliser des abrasifs écologiques qui sont très efficace afin de déglacer les chaussées. Pensez à un invité qui se rendrait à votre domicile et qui se blesserait dans votre entrée suite à une négligence de votre part.




4. Garder un œil à vos toits!


Vous vous rappelez tous d’avoir vécu une semaine commençant avec de grosses accumulation de neiges, se poursuivant avec de la pluie, du temps glacial pour ensuite revivre un redoux. Certains d’entre vous se rappellent également à quel point ils ont juré lorsqu’ils virent le toit de leur terrasse ou cabanon s’effondrer sous le poids de la glace! Afin d’éviter ce genre de situation prévisible, assurez-vous de déneiger ou déglacer tous les toits qui seraient susceptibles de s’effondrer. Par contre, si votre toiture est neuve et toujours sous garantie par votre entrepreneur, validez avec celui-ci s’il permet le déneigement.


Si les portes ferment mal dans la maison ou quand on entend des sons étranges et craquements provenant des fondations de la maison, c’est peut-être dû au poids de la neige sur le toit. Si on remarque une légère déformation de la toiture sous le poids de la neige/glace, c’est peut-être également grand temps de procéder à un déneigement complet afin d’éviter les risques de bris.



5. Ayez les bons outils!


En dernier lieu, comme n’importe quoi d’autre, il est toujours plus facile d’effectuer un travail de qualité lorsque nous sommes bien outillé. Qu’il s’agisse de pelles, abrasifs ou pics à glace, préparez-vous afin d’avoir en main les bons outils afin de gagner en efficacité et vous donner envie de passer du temps à l’extérieur et ce, malgré un -20 degrés au thermomètre!

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags